Habitation à Ciudad Universitaria

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Les années 70 et 80 ont été pour l’Espagne une période de progrès. L’Espagne s’ouvre alors à l’économie mondiale et au développement industriel. C’est dans ce contexte que les nouvelles zones urbaines avec leurs grandes avenues et leurs édifices de grande taille sortent de terre à un rythme élevé. Des édifices qui utilisent le béton et le métal pour leurs structures en raison de leurs hauteurs. Pourtant, ces derniers abandonneront les hauts plafonds de l’ère moderniste. C’est l’aube d’une nouvelle façon d’envisager l’habitation.

L’habitation qui nous intéresse est située dans l’un de ces quartiers très aérés de la ville ; là où les bâtiments n’empiètent pas dans la vie quotidienne de leurs voisins. Des zones urbaines où les habitations sont très lumineuses, grâce à leurs grandes fenêtres et à la distribution générale des étages.

La rénovation a lieu dans le quartier de Ciudad Universitaria, à Valence, près de la grande épine dorsale Blasco Ibáñez. Il s’agit d’une habitation de grande dimension aux pièces carrées construite en 1970, qui a la chance de voir trois de ses quatre façades donner sur la rue.

Le projet de rénovation maintiendra à l’identique ou presque la distribution de l’habitation. L’unique pièce qui changera radicalement d’emplacement sera la cuisine, qui se trouvait à l’origine dans l’espace réservée aux services. Considérant les nouvelles habitudes de vie ainsi que les nouvelles structures familiales, il a été décidé de l’intégrer à l’espace de vie, en la faisant communiquer avec le salon/salle à manger. Elle fait ainsi partie intégrante des espaces de vie quotidienne de l’habitation.

La distribution n’ayant pas foncièrement été modifiée, l’une des tâches principales a été de remettre aux normes les installations de chauffage et de climatisation, et de creuser le plus soigneusement possible les saignées dans les murs afin d’éviter qu’elles n’interfèrent avec la qualité visuelle de l’habitation.

L’objectif de ce travail était simple, l’épuration visuelle au sein de ces espaces. L’habitation nécessitait une rénovation des revêtements et des éléments de décor avec l’objectif de l’adapter à une nouvelle esthétique, plus moderne et moins chargée. Pour ce faire, il a été décidé d’enlever les revêtements de certaines cloisons et de peindre en blanc aussi bien les murs que les portes, les moulures, les plafonds et les armoires. Le plancher en bois sera également restauré, ce qui rendra les pièces plus chaleureuses.

Et comme élément distinctif, certains murs et plafonds seront peints à l’aide de couleurs chaleureuses, pour créer des espaces agréables. Et de conférer à certaines de ces pièces, grâce au dynamisme des couleurs, des nuances et des environnements différents.

Constructeur: MDF Construcción
Photographie: Germán Cabo