Habitation à Abastos

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Il s’agit de rénover un logement situé dans le quartier Abastos à Valence. Un quartier riche en merveilles architecturales, et où l’on compte nombre de logements modernistes, de hauts plafonds, de moulures décoratives et une multitude de carrelages mosaïques multicolores.

Dès le début du projet, celui-ci s’est développé avec comme idée principale de retrouver le caractère d’origine de la demeure. Raison pour laquelle notre projet cherche à éliminer tous les éléments d’architecture extrinsèques qui sont apparus au fil du temps et des rénovations successives. Des éléments qui défiguraient le style architectural si représentatif des constructions de la ville de Valence de la fin du XIXe siècle et du début du XXe.

Il s’agissait de remettre en valeur le sol d’origine et ses moulures, en optant pour une architecture chirurgicale peu gourmande en nouvelles ressources matérielles. Nous avons mis l’accent sur la réhabilitation de l’espace et la réutilisation des matériaux afin de nous inscrire dans une stratégie de durabilité.

La distribution de l’habitation a globalement été maintenue. Cela nous a obligé à laisser à vue les nouvelles installations électriques et sanitaires, car les cloisons d’origine ne permettaient pas l’ouverture de brèches, en raison des briques pleines qui les composaient. Nous avons donc fait en sorte que les interventions soient aussi discrètes et élégantes que possible, afin que cela soit agréable et non invasif. 

Il a été décidé de n’éliminer que les cloisons qui délimitaient les deux pièces à l’entrée de l’habitation, et de créer ainsi un grand espace ouvert qui court depuis l’entrée jusqu’au salon. Et d’unir également les trois différents carrelages mosaïques à l’aide d’une couleur douce en accord avec la couleur déjà présente.

Les murs de la salle de bains étaient en très mauvais état, il a donc été prévu de les refaire à l’identique, toujours dans l’idée de conserver le caractère d’origine du lieu. Pour ce faire, nous poserons du tadelakt, un revêtement continu obtenu grâce à une technique marocaine millénaire durable qui utilise des matériaux naturels et organiques pour son application, et donne à la salle de bain un caractère agréable et salubre.

Photographie: Germán Cabo